Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : les chantiers  prioritaires du budget de 2023

Cameroun : les chantiers  prioritaires du budget de 2023

Partagez ceci :

Déroulée au cours du Conseil des ministres du mois d’octobre, l’enveloppe de l’Etat pour le prochain exercice budgétaire servira prioritairement à mettre en place un compte d’affectation spécial et à finaliser les grands projets infrastructurels.

Aucune dotation n’a été prévue pour la lutte contre le coronavirus, en raison de la relative maîtrise de la pandémie. C’est l’une des principales informations à retenir à l’issue du dernier conseil de cabinet présidé le 27 octobre dernier à Yaoundé par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute. De ce conseil de cabinet, il ressort également que le budget de l’Etat 2023 sera prioritairement consacré à la finalisation et la mise en service prioritaire des grands projets infrastructurels de 1ère génération ; la reconstruction des régions sinistrées ; l’accélération de la mise en œuvre de la politique d’import-substitution avec un accent sur la promotion du label « Made in Cameroon » ; le renforcement et l’approfondissement du processus de décentralisation ; le relèvement du niveau des dépenses sociales et l’amélioration du climat des affaires et la gouvernance.

Dans le communiqué final publié à l’issue de la rencontre entre les membres du gouvernement, on note que le budget de 2023 sera revu à la hausse. Selon le ministre des Finances, Louis Paul Motaze  cette augmentation prévisionnelle est liée à la conjoncture internationale, qui affecte directement l’économie au plan local. Un contexte dominé par la crise des matières premières et le conflit russo-ukrainien, qui a provoqué une rupture des approvisionnements des matières premières vers l’Afrique et une inflation généralisée.

Mais la principale innovation du projet de loi de finances 2023 porte sur la mise en place d’un compte d’affectation spécial qui va servir à la reconstruction des zones économiquement sinistrées que sont le Nord-Ouest, le Sud-ouest et l’Extrême-Nord.

Concernant la croissance, l’on apprend que   l’activité économique au Cameroun  devrait rester dynamique avec une croissance qui pourrait être de 4,2% en 2023. A cette croissance, il faut ajouter  une inflation qui pourra se situer autour de 3%.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »