Umalis Group
Home / A la Une / DJ Arafat : 33 choses que vous ignoriez sur son parcours météorique

DJ Arafat : 33 choses que vous ignoriez sur son parcours météorique

Partagez ceci :

‘Bad boy’ assumé et inventeur auto-proclamé du ‘trap-décalé’, DJ Arafat demeure incontestablement le roi du coupé-décalé. Sa tragique disparition à l’âge de 33 ans le 12 août dernier dans un accident de route, laisse des centaines de milliers de fans orphelins, en Côte d’Ivoire voire au-delà. De son quartier de Yopougon aux plus grandes scènes, retour sur le parcours de cette star du coupé-décalé qui reste à jamais gravé dans les cœurs de sa fameuse ‘Chine populaire’.

De façon chronologique, voici avec notre confrère Abidjanshow, 33 faits marquants de la carrière de Ange Houon Didier. Première partie.

1/33- Ses débuts au maquis ‘‘Le Shangai’’

Très jeune, DJ Arafat s’éprend de la musique. Au début des années 2000, Il fait ses premiers pas en tant que disc-jockey dans le mythique maquis ‘‘Le Shangai’’, situé dans la bouillante commune de Yopougon. Ainsi, Arafat est repéré par le producteur Roland le Binguiste qui lui offre sa première chance. Sa carrière décolle alors.

2/33- Son hommage à Jonathan

Arafat se voit révéler au public en 2003 lorsqu’il sort un titre ‘‘Jonathan’’, en hommage à son ami du même nom, décédé dans d’étranges circonstances. La chanson connaît un franc succès qui ne fait qu’annoncer le début d’une brillante carrière.

3/33- Son premier voyage en France

Après Jonathan, Arafat enchaîne les hits et devient peu à peu populaire. Il est alors, sollicité en France. Avec joie, il part à Paris pour la première fois et se constitue un carnet d’adresses. Un voyage qui lui permet aussi d’apprendre davantage et d’affûter ses armes. Arafat, en homme charismatique qu’il est, contribue surtout à promouvoir la musique Coupé-Décalé dans l’Hexagone.

4/33- Son duo de rêve avec Debordo Leekunfa

En 2008, Arafat revient sur la scène ivoirienne après quelques années d’absence. En collaboration avec son grand rival et ami, Debordo Leekunfa, il sort un opus ‘‘Kpangor’’, qui conquiert très rapidement les jeunes mélomanes ivoiriens. Les deux hommes constituent un duo de rêve et Arafat enregistre un nouveau succès.

5/33- Sa séparation d’avec Debordo

En 2009, l’annonce de la séparation du duo sonne comme un coup de massue pour les amoureux du Coupé-Décalé. Arafat et Debordo Leekunfa se disputent et repartent chacun de leur côté. Leadership, jalousie… toutes sortes de raisons sont évoquées. Finalement, les deux hommes se réconcilient, mais retombent aussitôt dans leur guéguerre.

6/33- Son accident de moto suivi du succès de son titre ‘‘Djessimidjeka’’

Arafat est déjà victime d’un grave accident de moto en octobre 2009. Hospitalisé, il s’en sort. A sa sortie de l’hôpital, il signe un retour en force avec le titre ‘‘Djessimidjeka’’ qui devient le tube de l’année. Près de 10 ans plus tard, ce titre sera repris à l’unisson par des joueurs de l’équipe de France de football, vainqueur de la Coupe du monde 2018.

7/33- Son concert mythique au Palais de la Culture

Grâce à ses chansons, toutes aussi remarquables les unes que les autres, Arafat se positionne progressivement sur le trône du Coupé-Décalé. En 2010, l’artiste enregistre un record explosif en devenant le premier artiste à se produire en solo dans la plus grande salle du Palais de la Culture de Treichville à Abidjan, une salle qui a refusé du monde pour l’occasion.

8/33- Son amitié avec Didier Drogba et Samuel Eto’o

Arafat, désormais considéré comme le roi du Coupé-Décalé, se lie d’une très grande amitié avec Didier Drogba et Samuel Eto’o. Ces deux grands noms du football sont d’ailleurs perçus comme son mentor. Ange Didier tente de marcher dans le sillage de ses aînés et mène sa carrière en suivant l’exemple de ces derniers.

9/33- Sa vidéo virale qui a choqué la toile

En 2011, DJ Arafat choque le monde entier. Dans une vidéo circulant la toile, il est aperçu en train de balancer des assiettes sur la tête de sa compagne, Alexia Vodi, à l’époque. En état d’ivresse, il accusait la jeune dame d’infidélité. Plus tard, Arafat a affirmé qu’il regrettait son acte.

10/33- Son aide à Debordo Leekunfa après son accident

Debordo Leekunfa passe tout près de la mort en 2016. En partance pour un spectacle à Yamoussoukro, il est victime, avec son équipe, d’un grave accident de la route. Le véhicule les transportant effectue plusieurs tonneaux à quelques kilomètres d’Abidjan, avant de s’immobiliser dans un ravin.

S’il a survécu après des soins médicaux intenses, Debordo a néanmoins perdu deux de ses fidèles collaborateurs dans l’accident. Dans cette épreuve, il a pu compter sur le soutien indéfectible de DJ Arafat qui a fait preuve de générosité, à son endroit, en lui offrant la somme de un million de FCFA. Un geste de compassion qui a séduit la toile.

11/33- Son soutien à une ONG

En mars 2018, quelques jours avant son concert au Stade de la BAE de Yopougon, concert qui a connu un franc succès, Arafat s’est rendu dans un orphelinat situé dans la même commune pour y faire des dons aux veuves et orphelins. Il a offert notamment des denrées alimentaires et des produits de première nécessité. Lui-même orphelin de père, il dit « comprendre » ce que vivent toutes ces personnes qui ont perdu un parent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »