Accueil / Country / Central Africa / Kalala Omotunde: l’un des plus grands penseurs africain s’est éteint

Kalala Omotunde: l’un des plus grands penseurs africain s’est éteint

Partagez ceci :

L’Afrique est en deuil. L’écrivain Jean-Philippe Kalala Omotunde s’est éteint tôt ce lundi matin des suites d’une crise cardiaque. Tout au long de sa vie, il a milité pour que l’Histoire réelle de l’Afrique soit connue. Il n’a jamais cessé de marteler lors de ses prises de parole que l’histoire des peuples de la Caraïbe n’avait pas commencé avec l’esclavage et qu’il était important de l’enseigner aux enfants.

Égyptologue, chercheur en Histoire spécialiste des sciences et mathématiques africaines et des humanités classiques africaines, Jean-Philippe Kalala Omotunde a œuvré pour montrer les richesses des cultures africaines.

Chargé de mission à l’Unesco, Jean-Philippe Kalala Omotunde implorait les dirigeants du continent à se tourner vers l’énergie géothermique dans le but d’arriver à l’indépendance énergétique de l’Afrique. 

Farouche défenseur de la pensée africaine, il avait choisi de se rebaptiser d’un nom authentique kamite, Nioussérê Kalala Omotunde. Nioussérê d’origine égyptienne, comme le berceau du savoir selon ses thèses, et Kalala, comme l’organe traditionnel de résolution de problèmes du Congo.

L’homme et la pensée

Lors d’une conférence publique le jeudi 18 août 2022 à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), sur le thème « L’avancée scientifique de l’Afrique noire ». Jean-Philippe Kalala Omotunde avait develloppé l’idée  selon laquelle  toute la culture africaine est fondamentalement scientifique.

«  On vous parle des Einstein, … mais aucun de ces gens-là ne dépassaient la science que vous avez dans nos villages, que nos vieux ont dans les villages, que nos temples ont, cette science-là elle n’a jamais été dépassée. Tout ce que nous avons à faire connaître, comme ça sert des enjeux qui ne servent pas nos intérêts, c’est pour cela que la chose demeure cachée. Mais dans tous les domaines, il ne faut pas oublier que la graine de l’arbre de la science et de la connaissance c’est l’Afrique qui l’a plantée, c’est l’Afrique qui l’a arrosée, c’est l’Afrique qui a fait qu’elle a porté tant de fruits : inventer les mathématiques, l’astronomie, la médecine, le calendrier de 365 jours, la précision des Equinoxes, le Fâ que vous utilisez, l’ordinateur. L’informatique est née en Afrique, on le voit avec le Fâ basé sur le nombre binaire. Donc toute la culture africaine est fondamentalement scientifique. On nous éloigne de cette culture pour ne pas qu’on en fasse notre colonne vertébrale pour être debout », avait-il déclaré.

Et de continuer : « sur le plan de la spiritualité, les Pères de l’Église étaient tous africains : Alexandre d’Alexandrie, Alexandrie c’est en Afrique ; Origène d’Alexandrie, Alexandrie c’est en Afrique. Ce sont des africains qui ont pris les savoirs des temples pour donner à des gens qui n’avaient pas de tradition religieuse. Toutes les divinités que vous voyez dans la Bible sont des divinités africaines. Ce sont des divinités que les anciens utilisaient dans les cultes Vodun. En les appelant Djinns, ils font les mêmes choses et vous ne voyez pas que c’est la même divinité…Quand on a fait des rituels initiatiques, il faut des choses. Il faut se préparer pour aller faire des rituels, il faut jeuner »…… Il faut être fidèle à nos traditions. Parce que c’est l’héritage de nos Pères. Cet héritage de nos Pères, c’est le sang qui coule dans nos veines. On peut acheter à boire et à manger mais il n’y a pas de magasin où on vend du sang. Ce sang-là vient de très loin. Nous devons être fiers, nous devons avoir notre colonne vertébrale et faire en sorte de ne jamais oublier qu’une pyramide est faite de pierres qu’on a rassemblées », avait-il conclu.

Diplômé de l’Ecole de publicité de Paris, Kalala Omotunde enseignait à l’institut Africamaat de Paris. Il avait également fondé l’institut d’Histoire Anyjart.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »