Accueil / Country / East Africa / Kenya / Kenya : les Universités imposent un « dress code » aux étudiant(e)s

Kenya : les Universités imposent un « dress code » aux étudiant(e)s

Partagez ceci :

L’inscription dans les Universités kenyanes soumet désormais les apprenants à un code vestimentaire. Les coupes de cheveux et tresses frôlant l’extravagance sont interdites et le non-respect de ces dispositions expose à des sanctions.

« Tous les étudiants sont tenus de se conformer au code universitaire d’habillement et de porter une tenue appropriée pendant les études, à l’heure des repas dans la salle à manger et dans les fonctions de l’Université », a déclaré Dr Esther Mbaatu, Doyenne des Etudes de l’Université méthodiste du Kenya.

Des coupes Tumbo, des pantalons moulants, des hauts à dos nu, des mini-jupes, des jupes dont les fentes sont au-dessus de la ligne du genou et des robes / chemisiers avec un décolleté descendant de plus de 4 pouces ne seront plus portés par les filles au sein des Universités.

Il est par ailleurs interdit aux étudiants de faire des tresses, d’avoir des dreadlocks, de mettre des boucles d’oreilles, des chemises non rentrées, des gilets qui montrent la poitrine nue, des chapeaux / casquettes dans les cours et les bureaux.

Ces nouvelles mesures sont vite contestées par les étudiant(e)s qui revendiquent le droit de s’habiller dans les vêtements dans lesquels ils se sentent à l’aise.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »