Malawi: Lazarus Chigwandali, l’artiste et albinos sur les pas de Salif Keïta

Partagez ceci :

Salif Keïta, « l’homme blanc de peau et noir de sang », a impacté plusieurs vie à travers son art mais aussi par son engagement pour la cause des albinos. Ce dévouement inspirera Lazarus Chigwandali qui entend mettre son talent pour la cause des albinos au Malawi.


Albinos lui-même, l’artiste n’a pas été à l’abri de la peur, des railleries et de la discrimination : « Je me souviens de ceux qui s‘écartaient quand j’allais voir un match de foot avec mon petit frère, de ceux qui nous bousculaient. Ma mère allait les réprimander mais (…) ils recommençaient aussitôt. Certains nous insultaient. C‘était dur », se rappelle le musicien rapporte l’AFP.

D’après notre source, les crimes rituels et discrimination à l’endroit des albinos sont très récurrents. Au Malawi très traditionaliste, les albinos sont pourchassés, tués et amputés de leurs membres, ensuite utilisés pour des rituels, censés apporter richesse et chance. En 2014, l’Association locale des personnes albinos (Apam) recensait au moins 148 cas de violences contre les albinos, dont pas moins de 21 meurtres.

D’après notre source, les crimes rituels et discrimination à l’endroit des albinos sont très récurrents. Au Malawi très traditionaliste, les albinos sont pourchassés, tués et amputés de leurs membres, ensuite utilisés pour des rituels, censés apporter richesse et chance. En 2014, l’Association locale des personnes albinos (Apam) recensait au moins 148 cas de violences contre les albinos, dont pas moins de 21 meurtres.


Pour le musicien plus ou moins respecté depuis qu’il est devenu artiste, il est question de contribuer à mettre fin à la discrimination des albinos dans son pays, le Malawi.


“Je souhaite que ma musique donne une voix aux albinos, afin qu’ils comprennent qu’ils ont autant de valeur que n’importe quel autre être humain…. J’ai attendu toute ma vie la chance de pouvoir faire entendre ma musique et de raconter mon histoire au monde entier. Mais il ne s’agit pas de moi, il s’agit d’abord de mettre un terme aux meurtres et à la discrimination contre les albinos”, a déclaré l’artiste.


Inscrit dans un mélange de rock et de country, le talent de Lazarus Chigwandali est fortement apprécié. Beaucoup espère faire de lui une super star au Malawi.