Umalis Group
Home / A la Une / Mali : Soumaïla Cissé, le chef de l’opposition a été enlevé

Mali : Soumaïla Cissé, le chef de l’opposition a été enlevé

Partagez ceci :

Des inquiétudes au sujet de Soumaïla Cissé. Le chef de l’opposition malienne a disparu depuis mercredi alors qu’il était en campagne électorale dans le centre du pays en guerre.

Soumaïla Cissé a été enlevé ainsi que deux de son entourage selon le gouvernement malien. «Toutes les dispositions pratiques sont prises» pour le retrouver, a dit le gouvernement dans un communiqué intitulé «enlèvement du chef de file de l’opposition».

Deux membres de son entourage ont confirmé à l’AFP, sous couvert de l’anonymat qu’il avait été enlevé. Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la république et la démocratie (URD) et candidat à plusieurs reprises à la présidentielle, a été enlevé alors qu’il faisait campagne en vue des législatives prévues dimanche.

Le 17 mars, déjà, des hommes armés non identifiés avaient enlevé Mohamed Ag Ahmed, le candidat aux élections législatives du parti Rassemblement pour le Mali (RPM, au pouvoir) dans le cercle de Niafunké. Celui-ci avait été libérés 24 heures plus tard. Soumaïla Cissé avait, le 19 mars, rencontré son concurrent dans la circonscription pour l’assurer de son soutien après cette épreuve.

La zone dans laquelle a disparu Soumaïla Cissé, dans la région de Tombouctou, est un secteur où opèrent des djihadistes affiliés à Al-Qaïda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »