Accueil / A la Une / Qui diffuse les fausses informations selon les Sénégalais ?

Qui diffuse les fausses informations selon les Sénégalais ?

Partagez ceci :

D’après une nouvelle étude publiée ce 18 mai par le réseau Afrobaromètre, 79% des Sénégalais pensent que ce sont des politiciens et des partis politiques en premier lieu, ensuite des usagers des réseaux sociaux et des journalistes, puis des membres du gouvernement qui sont à l’origine de la diffusion des fausses informations.

Alors que le gouvernement sénégalais compte réguler l’utilisation des réseaux sociaux, une majorité (54%) sont pour un accès sans restriction pendant que 71% approuvent une intervention du gouvernement pour interdire la diffusion de fausses nouvelles.

Pour la moitié des sondés (49%), les réseaux sociaux sont utiles pour « informer sur l’actualité » (90%) et « permettre aux populations d’avoir plus d’impact sur les processus politiques » (83%). Toutefois, l’enquête indique que les médias sociaux rendent également les gens « plus réceptifs aux fausses informations » (78%), et « plus intolérants à l’égard de ceux qui ont des opinions publiques différentes » (60%).




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »