Home / A la Une / Soudan: un « Conseil militaire de transition » succède à Béchir pour deux ans

Soudan: un « Conseil militaire de transition » succède à Béchir pour deux ans

Partagez ceci :

Depuis ce jeudi matin, Omar el-Béchir n’est plus président du Soudan. « J’annonce, en tant que ministre de la Défense, la chute du régime et le placement en détention dans un lieu sûr de son chef », a déclaré Awad Ahmed Benawf sur la télévision d’Etat.

Le président soudanais Omar el-Béchir, 75 ans et 30 ans de règne de main de fer, a été arrêté et mis « en lieu sûr », après un coup d’État de l’armée précédé d’un soulèvement populaire de près de quatre mois de contestation.

Un « conseil militaire de transition » pour deux ans a prit la reine du pays et un couvre-feu d’un mois instauré par l’armée.

« J’annonce un couvre-feu pour un mois, de 22 h 00 (20 h 00 GMT) à 04 h 00 (02 h00  GMT) », a déclaré Awad Ahmed Benawf.

Les meneurs du mouvement de contestation au Soudan ont rejeté jeudi le coup d’Etat de l’armée qui a destitué le président Omar el-Béchir, remplacé par un « conseil militaire de transition », et promis de poursuivre les manifestations.

« Le régime a mené un coup d’Etat militaire en présentant encore les mêmes visages (…) contre lesquels notre peuple s’est élevé », a indiqué dans un communiqué l’Alliance pour la liberté et le changement qui, poursuit: « nous appelons notre peuple à continuer son sit-in devant le quartier général de l’armée (à Khartoum) et à travers le pays ».

Par ailleurs, l’espace aérien a été fermé pour 24 heures et les frontières terrestres jusqu’à nouvel ordre, a-t-il ajouté. Un cessez-le-feu a aussi été annoncé à travers tout le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »