Soudan: les manifestants bravent le « couvre feu » instauré après la déchéance de El Béchir

Partagez ceci :

Omar el-Béchir a été destitué hier jeudi 11 avril 2019 et succédé par « un conseil militaire de transition » qui a annoncé dans la même journée, un couvre-feu pour un mois, de 22 h 00 (20 h 00 GMT) à 04 h 00 (02 h00  GMT). Un couvre-feu qui n’a guère été respecté par les soudanais puisque de nombreux manifestants ont passé une nuit blanche à la belle étoile dans les rues de Khartoum la capitale.

Ces manifestants contestent la désignation du ministre de la défense Awad Mohamed Ibn Auf à la tête du conseil de transition car ils estiment que ce dernier fait partie du même régime.

D’une protestation à une autre, il est clair que le départ de l’ex président Omar El-Béchir soudanais, placé désormais en lieu sûr, n’a pas suffit à satisfaire les revendications de la population.

Et au vu de la situation qui prévaut actuellement dans le pays, il y a de quoi craindre un affrontement violent entre les manifestants et l’armée.

Toutefois, le nouveau pouvoir militaire rassure pour le moment. Il annonce qu’il va dialoguer avec toutes les “entités politiques”.

Par ailleurs, le conseil militaire a annoncé la réouverture ce vendredi de l’espace aérien du pays, après 24 heures de suspension.

Les frontières terrestres et maritimes quant à elles restent fermées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *