Home / A la Une / Togo : Agbéyomé perd son immunité parlementaire !

Togo : Agbéyomé perd son immunité parlementaire !

Partagez ceci :

Agbéyomé Kodjo, le leader du MPDD et candidat malheureux à la dernière présidentielle n’est plus député à l’Assemblée nationale. En séance plénière lundi 16 mars 2020, les députés togolais ont voté pour la levée de son immunité parlementaire, conformément à la procédure judiciaire en cours contre lui.

Sur les 90 députés présents à la séance, 80 ont voté ‘pour’, 2 ont voté ‘contre’, et 8 députés se sont abstenus.

« Nous avons juste à répondre à la question, est-ce qu’il faut arriver à donner à la Justice et au collègue Agbéyomé Kodjo, la possibilité d’aller se défendre? La justice a souhaité que l’immunité soit levée pour que les poursuites soient engagées, le député aussi a besoin de cette levée pour se défendre face à la justice. Donc nous ne faisons que ce qui est requis par l’Assemblée Nationale en tant qu’institution au regard de la Constitution et de notre règlement intérieur pour permettre à la justice de faire son travail », a expliqué la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsegan.

En d’autres termes, le candidat de la dynamique Kpodzro à l’élection présidentielle du 22 février dernier, contre qui pèse de lourdes accusations, pourrait éventuellement être poursuivi par le Procureur général près la Cour suprême.

Agbeyome Kodjo est accusé de coup d’Etat par le pouvoir et de troubles aggravés à l’ordre public pour s’être autoproclamé Président, d’atteinte à la sûreté intérieur de l’Etat, d’usage des insignes de l’Etat, de nominations illégales et des affirmations calomnieuses. 

Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »