Accueil / Politique / Togo: sans l’opposition, le Parlement nomme quatre nouveaux membres à la CENI

Togo: sans l’opposition, le Parlement nomme quatre nouveaux membres à la CENI

Partagez ceci :

L’assemblée nationale togolaise a procédé ce lundi 22 octobre à l’élection de quatre nouveaux membres représentants la coalition des  14 partis de l’opposition parlementaire à la CENI. Réunis en session plénière, les députés ont procédé au vote de quatre membres, au lieu de cinq. Ceci parce que l’UFC a déjà un membre qui siège à la CENI qui refuse de présenter sa démission. Une situation qui a entraîné un climat déplorable entre la majorité présidentielle et l’opposition parlementaire. 

Sont nommés au titre de l’opposition parlementaire: Edem Atantsi et Jean-Jacques Teko de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Kodzo Awudi du Comité d’Action pour le renouveau (CAR) et Yamba Pessinaba de l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI).

Pour l’heure, Francis Pédro Amuzun de l’ANC, cinquième sur la liste proposée par la C14 est mis sur le banc de touche. Selon Christophe Tchao, président du groupe parlementaire UNIR, il revient au comité de suivi de la CEDEAO de trancher sur son cas.

« L’ANC et UFC ont écrit au comité de suivi pour poser le problème de la représentativité de l’UFC à la CENI. Le Comité de suivi  doit se réunir prochainement pour donner une qualification précise sur ce sujet. Mais en attendant le président du Parlement a proposé qu’on nomme quatre membres pour permettre à l’opposition de contribuer au processus électoral », a-t-il expliqué.

En attendant que le comité de la CEDEAO se prononce sur la question, les députés sur proposition de Drama Dramani n’ont trouvé autre option que de nommer quatre membres sur les cinq face au refus persistant du parti de Gilchrist Olympio de quitter la CENI.

L’atmosphère dans la salle a été tendue au point de conduire les députés de l’opposition s’abstenir de la nomination. Seuls les députés de l’Union pour la République (UNIR) ont donc procédé à la nomination des 4 représentants de l’opposition.

Des huit membres, envoyés par la C14, sept seulement ont fini par être accepté par le Parlement.  Pour rappel, le Parlement avait déjà élu 3 autres représentants de la Coalition au titre des partis extraparlementaires et de la Société civile.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »