Accueil / A la Une / Ghana : les nouveaux chiffres de contamination au VIH SIDA sont hallucinants

Ghana : les nouveaux chiffres de contamination au VIH SIDA sont hallucinants

Partagez ceci :

Au Ghana, les autorités sanitaires locales tirent la sonnette d’alarme sur le taux de contamination au VIH Sida qui est inhabituellement élevé ces derniers mois. Contrairement aux années précédentes, la courbe de propagation du virus du VIH SIDA est ascendante.

Au total, 23 495 personnes sont porteurs positifs du VIH au cours du premier semestre de cette année 2022 (janvier à juin). La plupart des 23 495 personnes testées positives avaient été mises sous traitement contre le VIH.

« Le chiffre est de 2% des 948 094 personnes qui ont effectué un test de dépistage du VIH de janvier à juin 2022 », a déclaré le directeur du programme national de lutte contre les IST et le VIH/sida, Dr Stephen Ayisi Addo dans un rapport publié par le journal d’État, Daily Graphic.

« Le chiffre de cette nouvelle infection est trop élevé, nous devons donc intensifier l’éducation pour faire savoir aux gens que le VIH est toujours réel. Nous devons faire savoir aux gens qu’ils doivent s’en tenir aux stratégies de prévention… », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a fait allusion à l’absence de précautions au sein de la jeunesse et à la baisse de la sensibilisation de la part des agents de santé.

« Certains jeunes d’aujourd’hui ne savent pas que le VIH existe. (…) Les gens ont maintenant plus peur du Covid-19 et de la fièvre de Marburg que du SIDA », a-t-il souligné.

Selon Dr Ayisi Addo, la prévalence de la maladie était plus élevée chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, avec un taux de prévalence de 18 % ; chez les travailleuses du sexe, avec une prévalence de 4,6 %.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »