Home / Culture / Koffi Olomidé: accusé d’agressions sexuelles, le sort du chanteur connu ce lundi

Koffi Olomidé: accusé d’agressions sexuelles, le sort du chanteur connu ce lundi

Partagez ceci :

L’artiste congolais Koffi Olomidé (au micro), est poursuivi depuis plusieurs mois pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses. Alors qu’il demeure sous mandat d’arrêt, le tribunal correctionnel de Nanterre va trancher de son cas ce lundi 18 mars 2019.

Le chanteur est accusé d’«atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité» et de « séquestrations ». Des faits qui auraient été commis en région parisienne entre 2002 et 2006.

Pour rappel, l’audience s’était tenue à huis clos le 11 février dernier. Au cours de cette séance, le ministre public avait requis sept ans de prison à l’encontre de la star de la rumba.

Outre cela, l’accusation requiert deux amendes de 5.000 euros contre l’accusé qui aurait facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France des plaignantes.

A en croire les plaignantes, la star de 62 ans leur aurait imposé des relations non consenties, notamment lorsqu’il donnait des concerts ou enregistrait en France.

Quant à ce qui concerne les séquestrations, ils se seraient déroulés dans un pavillon d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) où elles seraient hébergées par le chanteur qui les faisaient garder 24h/24 par trois hommes.

Koffi Olomidé aurait également privé ses danseuses de document d’identité et de téléphone.

 » Lorsque leur patron en exprimait le désir, l’un de ces gardes accompagnait les danseuses jusqu’à lui à l’hôtel ou au studio d’enregistrement le plus souvent. Ils nous imposait des rapports sans préservatif, nous affligeait des gifles quand ont se débattait. Si par contre on refuse, il ne nous faisait plus travailler « , ont affirmé les plaignantes.

Antoine Agbepa Mumba, de son vrai nom, a déjà été condamné par le passé. Il a brièvement été écroué en 2016 pour avoir donné un violent coup de pied à l’une de ses danseuses.

En 2012, il avait aussi été condamné pour des violences sur son producteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »