Accueil / A la Une / L’Allemagne demande aux autorités maliennes de rompre avec « Wagner »
Annalena Baerbock 100

L’Allemagne demande aux autorités maliennes de rompre avec « Wagner »

Partagez ceci :

Annalena Baerbock, la ministre des Affaires étrangères a exhorté les autorités de la transition malienne à couper le pont avec les paramilitaires russes. En contrepartie, elle leur propose de réactiver la formation de l’Union européenne.

La cheffe de la diplomatie allemande s’est rendue au Mali mardi dernier et a eu des discussions avec les autorités maliennes.

Au cours de cette visite, Annalena Baerbock  a exhorté les dirigeants de la transition à cesser de collaborer avec le groupe paramilitaire russe Wagner, s’il souhaitent réactiver la formation de l’Union Européenne à l’endroit des militaires maliens .

Cette exhortation fait suite à la suspension de la mission de formation des militaires de l’Union européenne au Mali.

 « Il est clair que dans cette situation (…) le Sahel et surtout le Mali ne peuvent être stables que si les élections ne sont pas reportées encore et encore, et aussi en ce qui concerne la situation sécuritaire, si les acteurs russes ne travaillent pas avec le gouvernement de transition », a-t-elle lancé.

Et d’ajouter que la mission de formation ne peut pas continuer si le Mali collabore toujours avec Wagner.

« Surtout en ce qui concerne la mission EUTM (formation), nous ne pouvons pas continuer à coopérer s’il n’y a pas de séparation avec les forces russes. Ce n’est pas le cas pour le moment », a-t-elle ajouté.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »