Accueil / A la Une / Le Benin légalise l’avortement, les évêques sont sous le choc !

Le Benin légalise l’avortement, les évêques sont sous le choc !

Partagez ceci :

Les députés béninois ont adopté ce mercredi 20 octobre 2021 une loi pour légaliser l’avortement au Benin sous certaines conditions. Cette initiative des parlementaires est décriée par l’église catholique du Benin qui s’oppose à cette disposition.

Avant l’adoption de cette loi relative à la santé sexuelle et à la reproduction, la conférence épiscopale du Benin avait exhorté les députés à faire preuve de discernement et à abandonner ce projet car il est subversif à la condition humaine. « L’avortement est un acte inhumain qui détruit la vie du fœtus mais aussi celle de la mère à plusieurs égards », a déclaré Mgr Victor Agbanou.

Les députés béninois ont adopté ce mercredi 20 octobre 2021 une loi pour légaliser l’avortement au Benin sous certaines conditions. Cette initiative des parlementaires est décriée par l’église catholique du Benin qui s’oppose à cette disposition.

Malgré cette exhortation, l’Assemblée Nationale béninoise a adopté à la majorité cette modification ouvrant ainsi le brèche à la pratique de l’avortement qui doit néanmoins répondre à certaines conditions prévue par  l’article 17-2 de la constitution : « à la demande de la femme enceinte, l’interruption volontaire de grossesse peut être autorisée lorsque la grossesse est susceptible d’aggraver ou d’occasionner une situation de détresse matérielle, éducationnelle, professionnelle ou morale incompatible avec l’intérêt de la femme et/ou de l’enfant à naître ».

Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »