Home / A la Une / Togo/HCRRUN: lancement de la 2è étape de la mise en œuvre du volet indemnisation du programme de réparation

Togo/HCRRUN: lancement de la 2è étape de la mise en œuvre du volet indemnisation du programme de réparation

Partagez ceci :

C’est officiel ! La prise en charge psycho-médicale et indemnisation des « victimes vulnérables » a démarré ce mardi 27 novembre 2018 au Togo. Le lancement a été effectif ce matin au nouveau siège du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN). Ont pris part à cette cérémonie, autorités politiques, administratives, religieuses, médicales, mais aussi des professionnels de médias et des victimes classées « vulnérable »s dans la base de données de la CVJR. 

Selon l’institution, sont considérées comme « vulnérables », les victimes qui portent des séquelles physiques et nécessitent une prise en charge médicale et psychologique. Elles sont estimées par la CVJR à  environ 438 victimes dont 123 victimes pour la période 1958-1989, 268 victimes pour la période 1990 à 2004 et le reste, des victimes de 2005.

Afin de mener à bien cette deuxième étape, le gouvernement à procédé à la création d’un « Fonds d’Indemnisation » et a mis à la disposition du « Comité de gestion », une allocation substantielle de cinq (05) milliards comptant pour le budget de l’année 2018.

A noter aussi qu’une première allocation de deux (02) milliards de F CFA avait permis au HCRRUN d’indemniser plus de 2510 victimes dans le cadre de la première étape qui a couru du 06 décembre 2017 au mois de septembre dernier.

« Dans un souci d’efficacité et en vue d’une prise en charge efficiente des victimes, celle-ci seront reçues en plusieurs vagues. C’est pourquoi j’exhorte toutes les victimes en général et les victimes vulnérables en particulier à faire montre de sagesse et de patience car l’État, à travers le HCRRUN, ne laissera personne en marge du processus en cours », a affirmé Madame Awa Nana-Daboya.

Rappelons donc que les activités de cette semaine vont courir du 27 au 30 novembre et portent essentiellement sur 55 victimes vulnérables de Lomé Commune et ses environs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »