Home / A la Une / Togo : la demande d’observation électorale des Évêques refusée

Togo : la demande d’observation électorale des Évêques refusée

Partagez ceci :

Le ministre de l’administration territoriale Payadowa Boukpessi s’oppose au désir de la Conférence Épiscopale Justice et Paix (CEJP), une organisation religieuse de la Conférence des Evêques du Togo (CET), d’observer l’élection présidentielle prochaine. C’est ce qui ressort de la lettre réponse adressée par le ministre au CEJP.

En effet, le 26 décembre 2019, la Conférence Épiscopale Justice et Paix (CEJP) a par rapport à une requête d’observation électorale, a sollicité une audience auprès du ministre Boukpessi.

En réponse, ce dernier a opposé un refus catégorique, qu’il a justifié en ces termes.

Dans la lettre réponse en date du 16 janvier dernier, le ministre a indiqué que la Conférence des Évêques du Togo (CET) est partisane depuis le début des mouvements contestataires d’août 2017.

Autre argument avancé, le manque d’informations sur les sources de financement de la CET pour effectuer cette mission d’observation.

« Suivant votre demande adressée à la CENI, la CET déploiera plus de neuf mille (9.000) personnes », fait-il remarquer.

Et donc, « je vous confirme que la demande d’observation des élections du Conseil Épiscopal Justice et Paix du Togo n’est pas acceptée », lit-on dans le courrier de Payadowa Boukpessi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »