Accueil / Country / West Africa / Togo / Togo : les prix du gaz ont presque doublé, les arbres en « danger de mort » ?

Togo : les prix du gaz ont presque doublé, les arbres en « danger de mort » ?

Partagez ceci :

En moins d’un mois après la dernière augmentation des prix des produits pétroliers auxquels les populations n’ont pas encore fini de s’adapter, les prix du Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) viennent d’être revus à la hausse en raison de l’arrêt de la subvention du gaz par l’Etat. C’est la ruée vers le bois de chauffe et le charbon de bois.

Alors que les effets de la désertification se font ressentir et qu’une politique de reboisement est mise en œuvre sur le territoire togolais, cette hausse vertigineuse des prix du gaz domestique risque de favoriser le déboisement. L’utilisation du gaz butane devenue un luxe, les ménages qui ne pourront plus se le permettre cherchent déjà une alternative. La seule solution à portée de main est le retour au bois de chauffe et au charbon de bois.

Par ailleurs, les prix du gaz ayant presque doublé, l’impact sur la cherté de vie n’est pas négligeable. L’Union des Forces pour le Changement (UFC), parti politique de l’opposition, se lance le défi d’intervenir auprès du gouvernement pour trouver une solution à cette crise qui ne dit pas son nom.

« Le vrai problème que nous avons, c’est la vie chère. Aujourd’hui, l’amélioration du panier de la ménagère constitue un défi. Il faut qu’on interpelle le gouvernement pour qu’il fasse mieux. Il y a beaucoup de choses qu’il faut changer dans ce pays », a rassuré Séna Alipui, Conseiller spécial du président national de l’UFC, lors d’une sortie médiatique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »