Accueil / A la Une / 1 700 personnes déplacées à cause de graves inondations en Ouganda

1 700 personnes déplacées à cause de graves inondations en Ouganda

Partagez ceci :

Deux rivières en crue à Mbale, dans l’est de l’Ouganda, après des pluies diluviennes ont fait des centaines de victimes. Des maisons, des ponts, des magasins et des routes ont été engloutis. Au moins 22 personnes sont mortes et environ 1 700 déplacés auraient besoin d’assistance.

Selon Irène Nakasita, porte-parole de la Croix-Rouge ougandaise, le bilan pourrait encore s’alourdir.

« Certains endroits sont accessibles, d’autres ne le sont toujours pas, car les infrastructures ont été détruites. Par endroits, les routes ont été coupées, les ponts emportés et dans certains cas les routes sont trop abîmées pour être empruntées car elles peuvent mettre en danger nos équipes », a-t-elle présenté au micro de Rfi pendant qu’elle participe aux opérations de sauvetage.

L’armée, la Croix-Rouge et la police sont à pied d’œuvre pour retrouver les traces des dizaines de personnes portées disparues depuis la montée des eaux.

Selon le dernier recensement de 2020, le district de Mbale compte plus de 500 000 habitants, faisant de cette zone l’une des plus densément peuplées d’Ouganda.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »