Home / A la Une / A 26 ans, elle crée la 1ère compagnie d’assurance numérique du Kenya

A 26 ans, elle crée la 1ère compagnie d’assurance numérique du Kenya

Partagez ceci :

Elle se nomme Jihan Abass. Originaire de la Somalie, cette jeune fille de 26 ans a créé en 2016 la « Griffin Insurance », la première compagnie d’assurance automobile numérique du Kenya. En cette année 2020 , la société vient de rendre publique son application mobile phare, une première.

Disponible sur Android Play et iOS App stores,  « Griffin Insurance » permet de souscrire à une police d’assurance en moins de deux minutes, de payer en plusieurs fois et de suspendre la couverture si on voyage à l’étranger, explique la première responsable de l’entreprise.

En outre, l’application dispose d’une option de réponse d’urgence intelligente, accessible via un bouton d’aide intégré. Ce dernier commande au système d’envoyer des ambulances, des camions de remorquage ou des équipes de sécurité les plus proches des automobilistes à travers le pays.

Selon Jihan Abass,le produit vise à numériser l’assurance automobile pour plus d’un million de conducteurs kényans qui doivent passer par de longues files d’attente pour être servis. Une innovation dans le secteur de l’assurance.

« Nous voulons changer le marché et la façon dont les gens perçoivent l’assurance en général. L’assurance traditionnelle a beaucoup de paperasse, ce qui est fastidieux. Nous voulons rationaliser le processus » a expliqué Jihan Abass.

Autre innovation avec « Griffin Insurance » , l’equipe traitera  les réclamations en une semaine plutôt qu’en 30 jours, normalement requis dans le secteur. 

Jihan Abass est détentrice d’un Master en Business Administration de Saïd Business School de l’université d’Oxford, obtenu en 2015 en plus d’un Bachelor en Investissement et gestion des risques financiers de Cass Business School de l’université de Londres.

C’est en 2016 dans un restaurant, qu’elle a eu l’idée de créer son entreprise d’assurance numérique quand elle a appris que son serveur n’avait pas d’assurance maladie. Elle apprendra plus tard que la plupart des Kenyans n’ont en pas non plus (la couverture de l’assurance maladie est d’environ 19%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »