Home / A la Une / Afrique du Sud : des femmes séropositives et stérilisées de force

Afrique du Sud : des femmes séropositives et stérilisées de force

Partagez ceci :

D’après la conclusion d’une enquête menée depuis 2015 par la Commission pour l’égalité des sexes (CGE), des porteuses du VIH ont été stérilisées de force dans des hôpitaux des régions autour de Johannesburg et Durban. Notons que cette commission a été saisie par des organisations de défense des droits des femmes

En effet, des témoignages sous serment de plaignantes faisant état de ces stérilisations ont permis de relever 48 cas. Tous les cas documentés concernent des femmes noires enceintes au moment des faits et en grande majorité séropositives, rapporte rfi.

Ces traitements, indique la commission, constituent de graves discriminations et atteintes aux droits humains.

La commission relève dans son rapport que beaucoup de ces femmes sont aujourd’hui dépressives et il y en a qui sont abandonnées par leur partenaire, parce qu’elles ne peuvent plus avoir d’autres enfants.

Selon le gouvernement sud-africain, le nombre de personnes vivant avec le VIH est passé d’environ 4,64 millions en 2002 à 7,97 millions en 2019. En 2019, 13,5% de la population totale en Afrique du Sud était séropositive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »