Accueil / A la Une / Guinée Bissau : la tête de l’ancien chef de l’armée mise à prix, les raisons

Guinée Bissau : la tête de l’ancien chef de l’armée mise à prix, les raisons

Partagez ceci :

L’ancien chef de l’armée de Guinée Bissau est vivement recherché par les États-Unis. Auteur d’un coup d’état en 2013 dans ce pays de l’Afrique de l’ouest, Antonio Indjai est accusé par l’Etat américain de trafic de drogue dans la sous région. Les américains offrent une récompense de 5 millions de dollars pour son arrestation.

Auteur d’un coup d’Etat en Guinée Bissau en 2013 alors qu’il était le chef de l’armée, Antonio Indjai avait été radié en 2014 de l’armée suite à la transition politique qui a débouché sur de nouvelles élections dans le pays.

Depuis lors, cet ancien militaire est vivement recherché par les autorités américaines qui l’accusent de trafic de drogue.

Selon un communiqué du département d’Etat américain, Antonio Indjai a dirigé une organisation criminelle qui a opéré librement dans la sous région en exerçant des activités de trafic de drogue.

Il a contribué ainsi à la déstabilisation de plusieurs pays de la sous région.

En effet, Antonio Indjai est accusé également d’avoir dealé avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie dans les affaires de trafic de cocaïne. 

« Le département d’Etat offre 5 millions de dollars US pour toute information menant à l’arrestation ou à la condamnation d’Antinio Indjai », peut-on lire dans le communiqué.

Par Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »