Accueil / Affaires / Investigation: le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw pris pour cible au Malawi

Investigation: le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw pris pour cible au Malawi

Partagez ceci :

Réputé pour être l’un des journalistes d’investigations les plus tenaces, le ghanéen Anas Aremeyaw l’a échappé belle au Malawi. En mission d’investigation dans un village du Malawi notamment pour exposer les meurtres horribles dont la population est toujours victime, le journaliste a évité de justesse un lynchage.

D’après nos confrères de KOACI, Anas a été pris à partie par des villageois qui ont confondu son équipe et lui-même à des criminels qui étaient à la recherche d’organes humains pour des fins rituelles. L’équipe travaillait inaperçue sur le reportage intitulé « La récolte humaine au Malawi». L’équipe entend lever le voile sur des hommes qui prétendent sucer le sang des enfants pour des amulettes, quand ils ont été attaqués par une foule de villageois furieux.

Il a fallu l’intervention de la police Malawite pour empêcher cette exécution. Anas posait comme un homme d’affaires pendant l’enquête et nourrissait l’espoir d’avoir plus de richesse grâce à la magie des sorciers.

Les corps humains, dans certaines zones de l’Afrique Australe, sont récoltés et démembrés pour alimenter certaines personnes, fortes, dans la société. Il est supposé que les parties du corps humain recherchées possèdent des capacités pour rendre les gens non seulement riches, mais aussi très puissants dans les sociétés Malawiennes et Tanzaniennes.

L’investigation, une fois terminée, aurait révélé plusieurs facettes et dessous de ces crimes rituels. Il faut souligner que le journaliste ghanéen a déjà à son actif plusieurs reportages et enquêtes dont le dernier en date est l’affaire des matches truqués qui a secoué la fédération ghanéenne de football. Une histoire qui continue par faire des victimes dans le rang des arbitres.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »