Accueil / Africa top success / LC1/Finale: l’ES Tunis champion d’Afrique (3/0 au retour et 4/3 cumul des deux rencontres)

LC1/Finale: l’ES Tunis champion d’Afrique (3/0 au retour et 4/3 cumul des deux rencontres)

Partagez ceci :

La finale « Retour » de la ligue des champions d’Afrique entre le club tunisien, l’Espérance de Tunis et son adversaire égyptien de l’Ahly Sport du Caire s’est jouée ce soir au stade olympique de Radés. Les deux équipes avaient joué pour le même objectif, à savoir remporter le titre qui serait le 3è du genre pour les représentants de Carthage et le 9è pour ceux du Nil.

Chaque équipe avait joué la peur au ventre, même si au bout les actions qui se sont offertes aux deux équipes avaient créés. Néanmoins, la volonté des tunisiens a payé en première période avec un premier but de Saad Bguir, qui a trouvé la faille dans la surface de réparation des égyptiens pour battre le gardien adverse à bout portant.

La première période s’est achevée donc sur ce petit avantage d’un but à zéro (1/0) en faveur des locaux. De retour de la pause, le même joueur récidiva à la 54’ en marquant le deuxième but pour son équipe d’une tête imparable. Les tunisiens sont revenus de loin, et à ce moment-là, le cumul du résultat en aller et retour était de 3 à 3 et c’était les « Sang et Or » de Tunis qui avaient le trophée entre les mains, avec le but inscrit en Egypte le 02 du mois en cours.

Les égyptiens ont jeté toutes leurs forces dans la bataille afin de revenir dans le match, sachant qu’avec cette défaite de 2 à 0, ils ne seraient pas champions. Mais ce sont plutôt les locaux qui avaient réussi à ajouter un troisième but par Anis Badri à la 86’, portant le score à trois à zéro pour son équipe et 4 à 3 sur l’ensemble des deux rencontres.

C’était plutôt cuit pour les pharaons qui n’ont pu préserver leur acquis du match aller, laissant filler ainsi leur 9è trophée de la pus prestigieuse compétition africaine. Ce sont donc les tunisiens qui avaient remporté ce trophée, leur 3è du genre et ce en présence du chef du gouvernement tunisien, Youcef Chahed et du président de la fédération internationale de football, Gianni Infantino.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »