Home / A la Une / Maroc: la solution du pays contre la traite des êtres humains

Maroc: la solution du pays contre la traite des êtres humains

Partagez ceci :

Face à la montée de plus en plus inquiétante de certaines pratiques notamment la traite des êtres humains, certains pays ont décidé de répondre fermement. Le Maroc a officiellement annoncé les couleurs avec la mise en place d’une « Commission nationale » de lutte contre le phénomène.

Cette décision intervient trois ans après l’adoption d’une loi sur la traite des personnes. Cette nouvelle forme moderne d’esclavage inquiète plusieurs observateurs et le Maroc ne veut plus la tolérer sur son territoire.

La commission regroupe des représentants de plusieurs départements ministériels. Elle a pour mission de soumettre des propositions au gouvernement pour faire face à ce phénomène. Déjà en 2016, le Maroc s’est doté d’une loi criminalisant la traite des êtres humains, avec des peines pouvant aller jusqu’à 30 ans de prison.

L’installation de la nouvelle commission, va être accompagnée d’une campagne de sensibilisation. Le recrutement de mineurs dans le travail domestique et la mendicité sont fortement déconseillés dans des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux.

Selon des associations marocaines, des milliers de domestiques mineures sont exploitées et maltraitées par leurs employeurs dans le pays, malgré une loi destinée à limiter les abus. La mendicité des enfants est également un phénomène très répandu dans grandes villes marocaines et selon la presse locale, ces enfants sont parfois « loués » par leur famille à des « réseaux organisés ».

A en croire le rapport du département d’Etat américain rendu public en 2017, les migrants clandestins restent « très vulnérables à la traite au Maroc ». Une situation qui nécessite une telle réaction. La position stratégique du pays l’expose à l’assaut des migrants qui cherchent une place en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »