Navalayo Osembo-Ombati : la Kényane derrière une marque de chaussures de sports

Partagez ceci :

Navalayo Osembo-Ombati, a décidé de prendre son destin en main depuis quelques années et de marquer son passage. La jeune entrepreneuse kényane a créé en 2015 avec un associé, la marque Enda.

Enda est en fait, une marque de chaussures de sport kenyane. Le nom de la start-up vient du Kiswahli, une langue locale et signifie « Aller ». Dès le début c’est une grande ambition que nourissent les deux associés. Navalayo Osembo-Ombati veut particulièrement hisser initiative au haut niveau pour devenir la première marque de chaussures d’athlétisme haut de gamme fabriquée au Kenya.

Au-delà d’une simple recherche de reconnaissance, la jeune Kenyane veut que ses chaussures deviennent de vrais outils au service de sa société. Elles pourraient selon elle être un vrai moyen de soutenir le développement local à partir du sport. Enda est fabriquée à partir d’un assemblage particulier dont Navalayo et son associé seuls connaissent les secrets.

Et vous ne vous tromperai pas du tout. Déjà les chaussures portent un logo en forme de lance qui a presque les mêmes couleurs que celles du drapeau du Kenya. En plus, la semelle est totalement faite en plastique avec 12 traits qui rappellent sans nul doute la date de l’indépendance du pays, le 12 novembre de l’année 1963. Légère et neutre, la chaussure est destinée à tout type de public et les sportifs notamment les athlètes pourront trouver pour leur gain surtout que le Kenya est un pays de grands champions de course à pied.

Dans sa détermination quotidienne, la jeune femme veut également laisser un message au reste du monde. Un message selon lequel, son pays, le Kenya est en mesure de rivaliser les grandes marques mondiales de chaussures en proposant de l’originalité et de la plus haute qualité.