Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Samuel Eto’o: « J’ai beaucoup d’attaques venant de mon pays »

Samuel Eto’o: « J’ai beaucoup d’attaques venant de mon pays »

Partagez ceci :

L’ex-attaquant camerounais est clair et net. Il n’y aura pas mille ‘George Weah’ en Afrique. Même si on lui prête des intentions, le fait qu’un ancien footballeur de renom devienne président de la République, n’inspire guerre le jeune retraité Samuel Eto’o. “Tout le monde me souhaite une carrière en politique” mais “cela ne m’intéresse pas pour le moment”, a-t-il confié dans un entretien exclusif à l’AFP.

“Tout le monde me souhaite une carrière en politique. Mais nous n’allons pas avoir 10 millions de Weah. Chacun est né avec son étoile. Tous à un moment donné, nous faisons de la politique à notre niveau. Mais cela ne m’intéresse pas pour le moment”, a confié Samuel Eto’o, quelques semaines après l’annonce de sa retraite sportive, à 38 ans.

Idole absolue au Cameroun, Eto’o avait apporté son soutien à Paul Biya, président inamovible depuis 37 ans, avant sa réélection en 2018.

“Je n’ai pas un regard vers ça, même si j’ai beaucoup d’attaques venant de mon pays. Beaucoup se disent peut-être que j’ai cette idée, mais je leur dis qu’elle n’existe pas dans ma tête pour le moment, et j’espère qu’elle n’existera pas”, a-t-il insisté.




Traduction »