Accueil / A la Une / USA : pourquoi Trump gracie Lil Wayne

USA : pourquoi Trump gracie Lil Wayne

Partagez ceci :

Lil Wayne bénéficie du dernier geste de Donald Trump en tant que président. Aux dernières heures de son séjour à la maison blanche, le président américain a décidé de gracier 73 personnes dont le chanteur.

Lil Wayne a bénéficié ce mardi 19 janvier d’une grâce présidentielle, au dernier jour du mandat de Donald Trump au même titre que 72 autres personnes.

L’artiste américain a plaidé coupable en décembre dernier pour possession d’une arme à feu. L’interprète de Lollipop avait été retrouvé avec une arme et des munitions lors d’une fouille d’un jet privé par la police à Miami en décembre 2019. Or, la loi en Floride interdit aux repris de justice de posséder des armes. Il risquait 10 ans de prison.

“Le président Trump et son administration ont été des avocats infatigables de la communauté afro-américaine… Ces grâces sont l’exemple parfait de cette administration qui suit ses réformes et ses engagements”, réagit ce mercredi 20 janvier Bradford Cohen, avocat des deux rappeurs.

Le soutien électoral récompensé

Le 29 octobre dernier, le rappeur avait publié sur Twitter une photo de lui avec le président Trump. Un soutien non négligeable pour Donald Trump alors en course pour une réélection à la maison blanche.

Il faut reconnaitre qu’en 2020, les artistes hip-hop qui admiraient toujours Donald Trump se comptaient sur les doigts d’une main. Selon, huffingtonpost, « seuls Lil Pump (l’interprète de “Gucci Gang” qui fait partie des soutiens de la grâce de Kodak Black d’après la Maison blanche), Waka Flocka Flame et donc Lil Wayne lui affichaient publiquement leur soutien ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »