Home / A la Une / Walid Ghanemi : le cerveau derrière la 1ère LegalTech en Algérie

Walid Ghanemi : le cerveau derrière la 1ère LegalTech en Algérie

Partagez ceci :

Walid Ghanemi incarne la jeunesse active de l’Algérie. Un exemple de détermination qui fait parler. Le fondateur de Legal Doctrine a proposé dans son pays, la première legalTech.

Du haut de ses 30 ans, Walid Ghanemi est à la tête de deux startups, dont Legal Doctrine, élue meilleure startup de Legal Tech d’Afrique. La startup algérienne se présente comme un moteur de recherche intuitif dans le domaine du droit. Elle étend son succès au pays voisins et ne finit plus de se développer. En 2019, Legal Doctrine s’est ouvert à la Tunisie voisine.

Legal Slate est la seconde structure de Walid. Deux instruments par lesquels il entend dominer le marché de la legal Tech en Algérie mais aussi et surtout celui du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »