Accueil / Country / Central Africa / Afrique centrale : la nouvelle gamme de billet  sera disponible le 15 décembre prochain

Afrique centrale : la nouvelle gamme de billet  sera disponible le 15 décembre prochain

Partagez ceci :

La décision a été adoptée au terme d’une session extraordinaire du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique Centrale (Umac), le 7 novembre  dernier en visioconférence, apprend-on d’un communiqué de l’Umac.

C’est officiel,  dès le 15 décembre prochain, les billets de la nouvelle gamme 2020 seront mis officiellement en circulation dans les six Etats de l’Union monétaire de l’Afrique centrale. C’est ce qu’on peut lire dans le communiqué publié au terme d’une session extraordinaire du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique Centrale (Umac), le 7 novembre dernier en visioconférence.

Selon le communiqué, toutes les coupures sont concernées, à savoir : celles dites de haute dénomination (10 000 francs CFA et 5 000 francs CFA), de moyenne dénomination (2 000 francs CFA) et de basse dénomination (1 000 francs CFA et 500 francs CFA). La banque centrale va « retirer progressivement de la circulation les billets de la gamme 2002 au fur et à mesure de leur retour aux guichets de la Beac à partir de janvier 2024 », a rappelé le communiqué de l’Umac.

Cette méthode vise ainsi à « démonétiser et par conséquent, priver du cours légal et du pouvoir libératoire sur l’ensemble du territoire de la communauté, les billets de la gamme 1992, à compter du 1er mars 2023, soit pendant un délai de trois mois, seront échangeables aux guichets des banques commerciales et aux guichets de la Beac », a souligné dans son communiqué, l’Umac.

Le processus du retrait de la gamme 1992 se poursuivra au-delà de cette date, et ce, jusqu’en 2024 notamment le 1er juin, date à laquelle, les billets de cette gamme ne seront plus échangés ni auprès des banques commerciales, ni à la Beac. Et à partir du 1er juin 2024, indique le comité de l’Umac, les billets de la gamme 1992, ne seront plus échangés.

« Au-delà de son aspect esthétique ou nouveau, une nouvelle gamme de billets de banque répond surtout au problème de qualité de sa sécurité et de son aptitude à être difficilement contrefaite. Il s’agit aussi de faciliter son tri par les machines, car jusqu’ici il est encore effectué en haute intensité de main-d’œuvre », explique-t-on du coté de la Beac. La dernière émission de billets de banque battus par la Beac date de 2002. Après 1972, 1982 et 1992.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »