Accueil / Non classé / Bertrand Zibi Abeghe, l’opposant qui « prie » pour ses ennemis (photo)

Bertrand Zibi Abeghe, l’opposant qui « prie » pour ses ennemis (photo)

Partagez ceci :

L’opposant et ancien député gabonais Bertrand Zibi Abeghe a recouvré sa liberté depuis mardi. Ceci, après six ans de détention. Arrêté le 31 août 2016 puis condamné pour « détention illégale d’arme à feu », « trouble à l’ordre public » et « non-assistance à personne en danger », ce dernier dit ne pas nourrir de haine ni de rancune, envers ses ennemis.

« Je sors de la prison centrale de Libreville sans haine ni rancune. Je prie pour mes ennemis… c’est la chose la plus difficile mais qui nous est recommandée par les Saintes écritures.», a confié Bertrand Zibi Abeghe, au micro de RFI. 

Maintenant qu’il a retrouvé la liberté, Bertrand Zibi Abeghe, très proche de jean Ping, veut s’offrir du repos et observer de loin pour le moment, le contexte politique du pays.

« Je viens de passer six longues années en prison. La transhumance -qui est aujourd’hui notre sport favori – a fait que mes amis d’hier ne le sont plus aujourd’hui, et vice-versa. J’ai besoin de me reconstruire. Mais la politique, c’est un virus, vous la faites  pour la vie », a-t-il indiqué.

« Pour le moment, j’observe et prendrai mon destin en mains« , a ajouté celui qui était jusque là considéré comme le détenu le plus célèbre du Gabon.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »