Accueil / Africa top success / Cameroun : Paul Biya, plus d’un demi-siècle dans les délices du pouvoir

Cameroun : Paul Biya, plus d’un demi-siècle dans les délices du pouvoir

Partagez ceci :

Quarante déjà que Paul Biya est arrivé à la tête de l’État, après la démission du premier président du pays, Ahmadou Ahidjo. Cependant, si on considère son entrée dans les hautes sphères de l’État, le doyen des chefs d’Etats africains fut nommé Chargé de mission à la présidence de la République camerounaise, en octobre 1962.

Paul Biya organise sa première élection présidentielle en 1984 pour s’offrir une légitimité par voie de vote, et il prend également les rênes de l’Union nationale camerounaise (UNC, parti unique). Tentatives de coup d’État, crises socio-politiques, Boko Haram, « problème anglophone », crises économiques ont émaillé le « règne » de Paul Biya au Cameroun.

À une question du journaliste français Yves Mourousi en juillet 1990, Paul Biya affirmait : « Je voudrais que l’histoire retienne de moi l’image de l’homme qui a apporté à son pays la démocratie et la prospérité ». Alors que sa longévité au pouvoir continue d’intriguer plus d’un, le président camerounais réplique : « Ne dure pas au pouvoir qui veut, mais qui peut ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »