Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Côte d’Ivoire : présidentielle, les ‘vérités’ de Gbi de fer

Côte d’Ivoire : présidentielle, les ‘vérités’ de Gbi de fer

Partagez ceci :

Gbi de fer n’a pas sa langue dans sa poche. Le comédien ivoirien a décidé de sortir de son silence à l’approche de la prochaine élection présidentielle dans son pays. L’initiateur de «LA MARCHE BLANCHE», dénonce certaines mauvaises habitudes qui selon lui doivent changer.

Le Chef du Djeli Théâtre, nouvel ambassadeur de la paix, est à la tête d’un mouvement d’artiste pour la cause de la paix en Côte d’Ivoire. 

Kouya Gnekpa alias Gbi de Fer est l’initiateur du mouvement dénommé : LA MARCHE BLANCHE qui regroupe plusieurs grands noms de la culture ivoirienne.

 « A travers le mouvement LA MARCHE BLANCHE, nous disons «plus jamais ça», les Ivoiriens sont fatigués. Nous disons non au crépitement des armes… Pourquoi chaque fois que nous sommes à la porte des élections, l’Ivoirien doit avoir la peur au ventre ? Nos hommes politiques, qu’ils sachent que la Côte d’Ivoire ne leur appartient pas, c’est plutôt eux qui appartiennent à la Côte d’Ivoire. Partant de ce fait, ils ont intérêt à poser des actions en faveur de leur patrie. Car c’est grâce à la Côte d’Ivoire leur seul pays, ils sont ce qu’ils sont aujourd’hui. Il ne faut pas que leurs ambitions détruisent le pays », a indiqué le comédien.

Un vibrant appel qu’il espère vivement parvenir à tous les acteurs pour garantir la paix au cours de cette élection.

« Les artistes, les Ivoiriens veulent une autre manière de faire la politique avec ZERO VIOLENCE. La jeunesse ivoirienne attend qu’on leur donne des bulletins de vote et non des balles » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »