Umalis Group
Home / A la Une / Elections au Togo : pourquoi une annulation de la sécurisation électronique des résultats ?

Elections au Togo : pourquoi une annulation de la sécurisation électronique des résultats ?

Partagez ceci :

La décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’annuler la sécurisation électronique des résultats de vote suscite réaction du côté de la Coordination internationale de la Dynamique Mgr Kpodzro. Elle dénonce “une violation manifeste du code électoral”.

COMMUNIQUÉ N° 2 DE PRESSE DU 19 FÉVRIER 2020 HALTE À LA VIOLENCE D’ÉTAT ET AU HOLD UP ÉLECTORAL

La Coordination internationale de la Dynamique Monseigneur Kpodzro a appris avec surprise la directive référencée N°006/2020/SC-OEFI/CENI du 19 février 2020 portant annulation de la sécurisation électronique des résultats de vote par les chefs d’équipes, les OPS SMS, et les OPS téléphone.

À moins de 24h de la fin de la campagne électorale, une telle décision constitue une violation manifeste du code électoral et une preuve avérée de mépris des lois de la République et des engagements d’élection apaisée.

La Coordination internationale dénonce ce nième passage en force électoral préjudiciable à la paix sociale et au vivre ensemble harmonieux. Elle condamne avec la dernière vigueur cette décision unilatérale et infondée et appelle toutes les filles et tous les fils du Togo tout entier à une vigilance accrue et à une mobilisation sans précédent en vue de faire échec au hold-up électoral en perspective.

La Coordination internationale met en garde M Tchambakou Ayassor contre toute velléité à vouloir travestir un tant soit peu la vérité des urnes et prend à témoin la communauté internationale.

La Coordination internationale invite l’opposition dans son ensemble à faire bloc ensemble pour faire triompher l’ardent désir du Peuple togolais à l’alternance politique pacifique cette année 2020 au Togo.

La Coordination internationale appelle tous les citoyens à se rassembler derrière le candidat Unique de l’opposition M Agbeyomé KODJO pour qu’ensemble nous puissions défendre l’incontestable victoire du Peuple togolais au soir du 22 février 2020.

Pour la Coordination

Le Coordinateur international

Dr Edem Atsou Kwasi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »