Accueil / A la Une / Togo : la Cedeao donnerait-elle des ailes à la DMK ?

Togo : la Cedeao donnerait-elle des ailes à la DMK ?

Partagez ceci :

La coordonnatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), principal soutien d’Agbéyomé Kodjo à la présidentielle de février 2020, est revenue ce mercredi au cours d’une conférence de presse sur l’arrêt de la cour de justice de la Cédéao, fin mars.

« L’arrêt dit bien qu’on a violé les droits du président Agbéyomé Kodjo à la liberté d’expression en lui interdisant désormais de parler de la victoire aux élections du 22 février 2020. Alors ça veut dire que par ricochet, nous aussi qui menons le même combat, nous aussi, désormais la porte est ouverte pour que nos compagnons de lutte qui sont en exil puissent revenir, pour que nous puissions continuer notre combat, sans craindre qu’on ne porte atteinte à notre droit d’agir librement en nous arrêtant, ce que la Cour a aussi condamné en parlant d’ ‘arrestations illégales’ », a commenté La coordonnatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, au micro du correspondant de RFI à Lomé, Peter Sassou Dogbé.

Rappelons que l’institution régionale avait condamné le 24 mars dernier l’État togolais pour avoir violé les droits d’Agbéyomé Kodjo. Pour Mme Adjamagbo-Johnson, cette décision de la Cédéao ouvre la voie à la libération de toutes les personnes interpellées dans le cadre des manifestations politiques au Togo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »