Umalis Group
Home / A la Une / Foot: accusé de viol, Neymar serait-il tomber dans un piège ?

Foot: accusé de viol, Neymar serait-il tomber dans un piège ?

Partagez ceci :

Influence ou corruption? L’on doit être au secret des  dieux pour connaitre les réels motifs. Les avocats de la jeune femme qui accuse de viol le footballeur brésilien Neymar, se retirent du dossier. Ils ont soulevé lundi des incohérences dans les déclarations de leur cliente.

Selon la chaîne brésilienne Globo, rapportée par beninwebtv, les avocats de l’accusatrice ont rompu avec leur cliente.

Dans une lettre de rupture du contrat citée par Globo, les avocats du cabinet Fernandes Abreu indiquent que leur cliente a commencé par leur affirmer avoir eu une relation consentie avec Neymar, mais que ce dernier était par la suite devenu violent et l’avait agressée.

Image associée

Notre source indique que, dans la plainte déposée devant la police brésilienne avec l’assistance d’un autre avocat, la jeune femme « a décrit les faits survenus comme un ‘viol’, ce qui est une allégation totalement différente », poursuit le cabinet.

Cette affaire impliquant la star brésilienne du football a éclaté samedi, avec la révélation d’une plainte déposée à Sao Paulo par une Brésilienne accusant Neymar de l’avoir violée lors d’une rencontre mi-mai à Paris, après deux mois d’échanges sur les réseaux sociaux.

Image associée

Dans une vidéo publiée samedi sur Instagram, Neymar a nié ces accusations, assurant être « tombé dans un piège ».

Pour tenter de se disculper, il a diffusé dans cette longue vidéo les messages intimes échangés avec la jeune femme, y compris des photos dénudées qu’il a reçues.

Résultat de recherche d'images pour "Neymar"

Lundi, ce contenu avait été supprimé d’Instagram, renseigne notre source.  

A en croire le site béninois, la police de Rio a annoncé dimanche qu’une enquête serait ouverte au sujet de la diffusion de ces messages intimes, des faits sanctionnés par la loi brésilienne.

Résultat de recherche d'images pour "Neymar"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »