Accueil / Country / West Africa / Benin / La loi supprimant le droit de grève est mal accueillie au Bénin

La loi supprimant le droit de grève est mal accueillie au Bénin

Partagez ceci :

Une loi interdisant totalement le droit de grève aux travailleurs des secteurs aéroportuaires et des hydrocarbures a été voté ce mardi 11 octobre par le Parlement. Introduite par le gouvernement au lendemain de la grève qui a paralysé l’aéroport de Cotonou fin septembre, cette loi est désormais effective.

Quelques heures après le vote, les syndicats de travailleurs des secteurs aéroportuaires et des hydrocarbures ont dénoncé une « loi corsée ».

Le secrétaire de la Fédération des transports aériens, terrestres, maritimes et assimilés, Jean Assagbè, fustige non seulement l’interdiction mais surtout les sanctions auxquelles les grévistes s’exposent « à savoir l’emprisonnement et des amendes ».

Pour sa part, le gouvernement justifie : « ces secteurs sont sensibles et doivent être mobilisés en permanence dans le contexte sécuritaire marqué par des attaques terroristes ».

Notons que les travailleurs dans le secteur de la santé, de la justice et de la sécurité ne bénéficient plus du droit de grève depuis 2018.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »