Accueil / A la Une / « Tel » ou « Telles » ? : le Bénin a donné raison à l’esprit critique

« Tel » ou « Telles » ? : le Bénin a donné raison à l’esprit critique

Partagez ceci :

L’orthographe du mot « tel » sur l’épigraphe de la statue de l’Amazone, dévoilée le samedi 30 juillet 2022 dans le cadre des festivités de la fête d’indépendance du Bénin, a été au cœur de tous les débats sur les réseaux sociaux.

Même si le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji avait tenté de justifier le choix porté sur « tel » utilisé comme une conjonction de subordination de comparaison, des corrections ont été finalement effectuées sur l’épigraphe du monument de l’Amazone. En dehors du mot « Tel » qui devient « Telles », la datation de la citation a également changé et passe de 2020 à 2022.

« Le Gouvernement tiendra compte de ce débat nourri qui traduit aussi la vitalité de l’esprit critique, pour retenir une formulation qui ne crée pas de confusion dans les esprits, et rassure chacun, quel que soit son niveau d’instruction », a confié par la suite Wilfried Léandre Houngbédji.

Située sur le boulevard de la Marina, la statue de l’Amazone est érigée pour célébrer la bravoure des femmes béninoises. C’est un monument de 30 mètres avec une masse totale de 150 tonnes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »