Accueil / Artiste / Toofan: comment le football a réuni le groupe

Toofan: comment le football a réuni le groupe

Partagez ceci :

Il y a de ces passions qui amènent à autre chose. C’est l’exemple de ce duo qui fait danser les mélomanes depuis plus d’une décennie. Barabas et Master Just, tous deux membres du groupe musical Toofan n’étaient pas au départ de vrais amis mais le football a réussi à les réunir. C’est la révélation que le groupe a faite ce vendredi sur le plateau de TV5 Monde.

Quelques jours après la sortie de son nouvel album dénommé ‘ conquistador’, le groupe Toofan est en Europe pour la promotion. Des plateaux télé au programme comme celui qu’ils ont eu ce vendredi avec des confidences uniques.

« Au départ on ne se connaissait pas. Tout a commencé dans un quartier de Lomé qu’on appelle Tokoin séminaire. Barabas lui, il était le maître de l’ère de jeu dans le quartier, là où les enfants jouent au football. Et je débarque avec une grosse guitare un soir. Le match de foot s’arrête en même temps. Parce que ça faisait bizarre  de voir un petit garçon avec une grosse guitare. Barabas, il n’a pas aimé, ça s’est mal terminé. Ensuite on est devenus des potes. Il faisait un peu  de la musique, moi aussi j’ai adhéré au foot », a révélé Master Just.

Malgré leur succès, les deux stars togolaises vouent un respect pour le football qu’ils continuent d’ailleurs par pratiquer à chaque fois qu’ils ont un peu du temps. Car au delà d’un exercice physique, le sport est bénéfique pour l’équilibre social.

« La musique et le football ce sont les deux métiers qui procurent presque le même plaisir. Ce sont des métiers rassembleurs. Quand ont parle de musique on parle de peuple, on parle de monde. Et le football c’est la même chose. Les gens arrivent à enterrer leurs hache de guerre pour un match de football donc c’est la même chose », a indiqué Barabas, l’autre membre du groupe.

Conquistadors’ est le 5ème album du groupe Toofan. Un groupe qui va désormais à la conquête du monde après le succès local. « On va à la conquête des mélomanes, d’ici et d’ailleurs. On va à la conquête du monde tout simplement » lâche d’un ton déterminé, Master Just.

Et si vous demandez à Toofan sa source d’inspiration, une réponse claire. « C’est le quartier qui nous inspire. On toujours avec les enfants du quartier. Tout ce qu’ils aiment on  essaye de traduire dans une chanson »selon Barabas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »