Accueil / Country / West Africa / Guinea / Une plainte déposée en France contre Mamadi Doumbouya

Une plainte déposée en France contre Mamadi Doumbouya

Partagez ceci :

Le président de la transition guinéenne Mamadi Doumbouya est accusé de complicité d’homicides volontaires et complicité de torture dans le cadre de la répression des manifestations contre la junte, en juillet et août derniers. Ces évènements avaient fait plusieurs morts.

Une plainte a donc été déposée, le 8 septembre en France.

Se basant sur des articles de presse, des déclarations et des rapports d’ONG dont un du FNDC, un cabinet d’avocats a saisi le procureur de la République auprès du tribunal judiciaire de Paris estimant que la justice française est compétente à trancher ce dossier puisque Mamadi Doumbouya aurait la nationalité française.

« En tant que personne à l’origine du coup d’État en Guinée, et surtout étant aujourd’hui à la tête du Comité national du rassemblement pour le développement, c’est d’avoir occupé un rôle central dans la répression de différentes manifestations. Nous dénonçons également des faits de torture qui s’inscrivent, là encore, dans un cadre concerté directement en lien avec les juntes militaires », souligne Me Vincent Brengarth, l’un des avocats en indiquant que « les familles des victimes seront à la disposition de la justice française pour pouvoir apporter leurs témoignages ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »