Accueil / A la Une / Cameroun : le directeur de Coq Sportif charge Samuel Eto’o chez Paul Biya
SamuelEtoo

Cameroun : le directeur de Coq Sportif charge Samuel Eto’o chez Paul Biya

Partagez ceci :

En compagnie de l’ancien tennisman Yannick Noah, Marc-Henri Beausire, le directeur la marque française, a été reçu par Samuel Mvondo Ayolo, le directeur du Cabinet civil de la présidence de la République du Cameroun.

L’affaire qui oppose l’équipementier français Le Coq Sportif et la Fédération camerounaise de football connait un nouveau rebondissement. Selon plusieurs sources, le problème vient d’être  porté à l’attention de Paul Biya, le président de la République du Cameroun.

Des sources au sein de la présidence de la République camerounaise ont confirmé que Marc-Henri Beausire, le directeur de Le Coq sportif, qu’accompagnait l’ancien tennisman Yannick Noah, a été reçu par Samuel Mvondo Ayolo, le directeur du Cabinet civil. « Les échanges entre les responsables de Coq sportif et ceux de la présidence de la République camerounaise concernait essentiellement sur la rupture de contrat avec l’équipementier français », a indiqué notre source sans donner plus de détails.

Avant cette rencontre Yannick Noah qui est également membre du conseil d’administration de la marque française et son directeur ont été reçu par Narcisse Mouelle Kombi, le ministre camerounais des Sports.  « Les discussions entre les deux parties ont porté sur la rupture du contrat de Coq Sportif au profit de One  All Sports. Coq Sportif a clairement indiqué son intention d’accompagner les lions indomptables au mondial. Narcisse Kombi Mouelle et les responsables de CoQ Sportif ont également évoqué d’autres sujets parmi lesquels l’accompagnement des athlètes et tennismen camerounais qui travaillent déjà avec coq sportif », apprend-on.

Les officiels de Coq sportif aurait également été reçus par Joseph Dion Ngute le Premier, au cours de leur visite qui a duré 48 heures en terre camerounaise. Devant les autorités camerounaises, les représentants de Le Coq sportif ont clairement exprimé leur souhait d’habiller les Lions indomptables au mondial prochain.

Rupture abusive de contrat

Début juillet, la Fécafoot a lancé un appel d’offre en vue du recrutement d’un nouvel équipementier. Cet  appel qui correspondait à la résiliation du contrat avec le Coq Sportif. Aussitôt,  le président de la marque française avait saisi le président de la Fécafoot pour l’inviter à reconsidérer sa décision. « Nous avons d’ores et déjà mandaté notre Conseil habituel, afin d’engager toutes les procédures judiciaires nous permettant d’obtenir réparation du préjudice subi, ce qui malheureusement aura des conséquences importantes pour la Fécafoot », avait averti le président de la firme. Quelques jours plus tard, l’équipementier français a  annoncé avoir assigné la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) auprès du tribunal de Nanterre, pour ‘’rupture de contrat abusif’’. Le patron de Le Coq Sportif avait également annoncé également des représailles contre toute marque qui viendrait à s’engager avec la Fécafoot.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »