Home / A la Une / Cameroun : Patrick Soh, un styliste hors pair (photos)

Cameroun : Patrick Soh, un styliste hors pair (photos)

Partagez ceci :

Patrick Soh fait son chemin dans le monde de la mode. Ce styliste designer est l’attraction de la plupart des célébrités au Cameroun. Sa particularité fait sa différence.

Patrick Soh crée des vêtements d’une manière particulière. Il sait allier tradition et modernité. Un savant mélange des étoffes issues de sa région région d’origine (le ndop et le toghu) avec du textile occidental (tissu en coton, mousseline, gabardine, laine.)

Résultat de recherche d'images pour "Patrick Soh"

L’aventure dans le monde de la mode a démarré en 2005 après 8 ans de formation dans des ateliers de Douala. En 2010, il va ouvrir sa maison de couture SOH Cameroun. La concrétisation d’un rêve.

J’ai toujours voulu créer une vraie marque camerounaise reconnue et respectée partout dans le monde. Mes clients viennent de partout. Ma première commande en ligne venait du Canada. Je vends beaucoup plus sur Internet. Ce qui a aussi boosté ma notoriété, c’est le fait que beaucoup de stars de la musique, du cinéma et des médias audiovisuels m’ont sollicité pour confectionner leurs tenues ” avait-il indiqué au magazine Sputnik.

Il attire de nos jours l’attention de nombreuses stars camerounaises. Sa qualité est sollicitée par notamment « Mink’s, Stanley Enow, Numerica, Les Featurist, Tenor etc. Des animateurs et humoristes tels que, Kelly White, Jason Black, Président Tchop Tchop et Moustik Le Karismatik. Son travail attire aussi les sportifs tels qu’Alexandre Song, ou encore des entreprises comme CICAM et PPSM pour lesquels il a confectionné des tenues de travail », indique Jewanda Magazine. .

A l’étranger, les sollicitations sont également nombreuses. Il a aujourd’hui plusieurs ateliers dans Douala avec plusieurs employés. Au-delà des chemises, il a diversifié son champs d’action avec les accessoires et chaussures.

 “J’ai en projet d’ouvrir des points de distribution à l’international pour rendre accessibles mes créations. Il faut que le monde prenne conscience du savoir-faire de la jeunesse africaine. Je viens de loin mais j’ai réussi à implanter une marque qui suscite beaucoup d’admiration. Je suis donc convaincu de la qualité de ce que je produisIl nous arrive d’être submergés par des commandes que nous n’arrivons pas toujours à satisfaire sur le plan quantitatif. Il nous faut donc renforcer les moyens logistiques et humains. C’est pour cela aussi que j’ai en projet de créer un centre de formation pour enseigner le métier aux jeunes Camerounais qui veulent faire carrière dans ce secteur”, indique Patrick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »