Accueil / A la Une / Covid-19 : les sud-Africains hésitent à se faire vacciner

Covid-19 : les sud-Africains hésitent à se faire vacciner

Partagez ceci :

En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a été l’un des premiers à recevoir sa dose du vaccin ‘Johnson & Johnson’, mercredi 17 février, pour montrer l’exemple. Mais, en dépit des appels de grandes figures politiques, comme Desmond Tutu, à se faire vacciner, la méfiance reste grande. Une situation qui pourrait s’expliquer du fait que la médecine ait été manipulée sous le régime de l’apartheid pour tenter de contrôler les populations noires.

En clair, beaucoup de sud-Africains préfèrent suivre les théories du complot sur les réseaux sociaux. 

Le président Cyril Ramaphosa a toutefois précisé que personne ne serait forcé de se faire vacciner. 

A rappeler que le vaccin Johnson & Johnson vient remplacer les doses d’AstraZeneca, disqualifiées par les autorités car moins efficaces contre le variant sud-africain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »