Eco, une nouvelle monnaie de la CEDEAO qui dépasse le CFA

Partagez ceci :

Quelle sera la valeur de Eco, future monnaie de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) ?  Le chercheur Sémévo Amadidjè propose une analyse sur sa valeur.

 Selon Béninweb, c’est la valeur de l’actuel Naïra, la monnaie nigériane, qu’aura la nouvelle monnaie de la Cedeao. C’est une annonce de l’analyste financier Sèmèvo Amadidjè. En effet, pour lui, les calculs macros en cours sont tous en faveur de cette équivalence. Et pour cause, la robustesse de l’économie nigériane comparativement aux pays abonnés au Cfa. D’ailleurs, poursuit l’analyste financier, le Naïra est resté toujours supérieur au franc Cfa et l’inverse serait un paradoxe pour l’économie nigériane.

Notre source indique que dans le même schéma, le Nigeria, première puissance du continent ne saurait admettre une monnaie dont la valeur resterait inférieure à celle actuelle qui traduit mieux la réalité de son économie, avertit Sèmèvo Amadidjè. Il en veut pour preuve le cas de l’Allemagne quant à l’Euro. Mieux, l’activiste anti-Cfa dira qu’une valeur un peu plus élevée pourrait être admise étant donné que le Naïra avait connu une dépréciation suite à la chute du prix du baril de pétrole. Il est convaincu que le baromètre de la nouvelle monnaie ne pourra se passer de la monnaie nigériane.

3 thoughts on “Eco, une nouvelle monnaie de la CEDEAO qui dépasse le CFA

  1. Bonjour,selon moi la monnaie qui va remplacé le CFA on devrait l’appeler  »kawral » l’Union un nom que vient de la langue peulh car l’Union fait la force et essayons de donner valeur a nos langues national
    Merci

  2. Oui naturellement si les pas veulent se libéré du carcan coloniale ils doivent sortir le franc CFA qui est une monnaie asservissement au profit des français la donne franc doit disparaitre il faudra que les polique le sachent si vraiment ils veulent développé les pays africains

  3. Assez bonne analyse ! Mais bien que le Nigeria soit la locomotive de cet espace monétaire, il serait bien de ne pas négliger le Ghana dont la devise est beaucoup plus forte. Le Ghana a t’il aussi intérêt à accepter une dévaluation de sa monnaie dans ce processus de passage à l eco ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *