Accueil / A la Une / Mali : Bah N’Daw et Moctar Ouane placés « hors de leurs prérogatives »

Mali : Bah N’Daw et Moctar Ouane placés « hors de leurs prérogatives »

Partagez ceci :

On en sait plus sur le nouveau « putsch » au Mali. Le vice-président Assimi Goïta dans un communiqué ce mardi a donné les raisons pour lesquelles l’armée a arrêté le président Bah N’Daw et le premier ministre Moctar Ouane.

Les accusant de tentative de « sabotage » de la transition, l’homme fort du comité national pour le salut du peuple et vice-président de la transition, Assimi Goïta, déclare avoir placé les deux hommes « hors de leur prérogatives » pour « préserver la charte de la transition et défendre la République ».

Le chef de la junte Assimi Goïta reproche surtout au Premier ministre d’avoir constitué la liste de son nouveau gouvernement, « en accord avec le président de transition » mais « sans concertation avec le vice-président », en sa personne. Selon la charte de transition, rappelle-t-il, c’est lui qui est en charge de la défense et de la sécurité du pays.

Le médiateur de la Cédéao pour le Mali, l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan est arrivé mardi soir à Bamako pendant que demeurent beaucoup de questions sans réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »