Home / A la Une / Maroc: pas d’horaires d’hiver pour les écoles « de missions »

Maroc: pas d’horaires d’hiver pour les écoles « de missions »

Partagez ceci :

Dans nos précédentes éditions, nous avons noté que les horaires d’été ne changeront pas en cet hiver. C’est une décision prise dernièrement, en réponse à une question sur le changement des horaires d’été à celle de l’hiver.

Cela a poussé les responsables du secteur de l’éducation à changer les heures d’entrées et de sorties des écoles, et ce selon le fait que des écoliers habitent loin et ne peuvent pas rejoindre les bancs des écoles tôt dans la matinée et retourner chez aussi en diurne.

Mais cela concernera apparemment les écoles publiques, et que celles dites « Privées » ne suivront pas les horaires d’été, que les autorités de ce pays (Le Maroc) ont décidé de garder même en hiver. Ainsi donc, et selon des infos colportées ça et là, les écoles de la mission, à l’image de celles du secteur privé, ne s’aligneront pas sur les horaires des écoles de l’enseignement public marocain.

Les cours dans ces écoles démarreront pour rappel à 09 h du matin pour s’achever à 18 heures avec une heure de pause entre 13 et 14h. La raison première est que rien n’oblige les écoles dépendant de l’agence de l’enseignement du français à l’étranger n’est pas astreinte aux lois édictées par le gouvernement local et ne doit répondre qu’aux décisions prises à Paris par la direction de cette agence.

Ainsi donc, les écoles de la mission, relevant du primaire ou du secondaire ont leur propre système d’organisation de renseignement sous le contrôle du ministère marocain de l’éducation nationale sur le seul volet du contenu. Ceci en vertu des accords entre les deux pays et ont pour seule obligation d’observer les jours fériés à caractère religieux et national en calquant les dates sur celles fixées pour les écoles publiques.

Pour celles des congés, les écoles de la mission française, comme celles des autres institutions étrangères, disposent d’une liberté totale. pause déjeuner d’une heure ne plaide pas non plus pour l’alignement sur l’horaire qui sera par les écoles publiques marocaines et pèse lourd dans la décision de s’en tenir à l’ancien système.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »