Togo: « La CEDEAO a ouvert les portes de toutes les dérives au régime de Faure Gnassingbé », Nathaniel Olympio

Partagez ceci :

 

« Nous entrons dans une phase où les dérives de l’autorité publique vont être beaucoup plus accentuées parce qu’elle se sent maintenant en roue libre, libérée de toute contrainte extérieure et de toute surveillance. La CEDEAO a délivré un permis de tuer au régime de Faure Gnassingbé, elle a ouvert les portes de toutes les dérives à ce régime », a laissé entendre Nathaniel Olympio, président par intérim du Parti des Togolais et membre de la coalition des 14 sur Victoire FM mercredi.

Ce dernier prend à témoin l’interdiction de la conférence de presse planifiée par le mouvement « Forces vives de la nation » au lendemain des législatives, des élections que la CEDEAO a validé. Pour cet acteur politique, en faisant cela, l’organisation sous régionale a donné le feu vert au gouvernement togolais de violer les libertés fondamentales des togolais.

Revenant sur la feuille de route de la CEDEAO qui devrait permettre une sortie de crise au Togo, l’homme regrette qu’aucune recommandation n’ait été respectée et estime que la CEDEAO est complice de cela.

Désormais, « les Togolais ne compterons que sur eux-mêmes. Et la CEDEAO aura beaucoup de mal à se crédibiliser de nouveau devant le peuple togolais parce que ce n’est pas la première fois qu’elle se comporte ainsi », a-t-il souligné.

Source: Togotopinfos