Accueil / Country / West Africa / Togo / Togo : le secteur des taxis-motos sera contrôlé par le gouvernement

Togo : le secteur des taxis-motos sera contrôlé par le gouvernement

Partagez ceci :

Le gouvernement togolais prévoit mettre en œuvre des réformes dans le sous-secteur des transports routiers en ce qui concerne les infrastructures et les services de transport routiers.

En congrès extraordinaire ce 18 août 2022 au Palais des congrès de Lomé, le Collectif des Organisations Syndicales des Taxis motos et Tricycles du Togo (COSTT) a réfléchi aux moyens de réorganiser le secteur, mais également de préparer les conducteurs de Taxi-motos et Tricycles aux réformes qui arrivent.

« Il revient après ce congrès que nous nous formalisions. Que chaque organisation, chaque entité, qu’elle soit syndicat ou association, que ces entités puissent se formaliser au regard des nouvelles lois qui existent dans le pays. Parce que ces lois vous obligent à respecter une certaine procédure, à avoir par exemple le récépissé avant de pouvoir travailler », a déclaré Agbo Komlavi, président du comité d’organisation du congrès.

D’après ses propos, un agrément sera bientôt exigé pour faire taxi-moto ou être conducteur de tricycles. De même, les compagnies de transport de taxi-motos implantées sur le territoire national doivent seulement recruter des conducteurs disposant d’une autorisation officielle du gouvernement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »