Home / A la Une / Togo : Non à l’insurrection, oui au dialogue et à la concertation !

Togo : Non à l’insurrection, oui au dialogue et à la concertation !

Partagez ceci :

Tentative d’insurrection, ce sont les mots utilisés par le gouvernement pour qualifier les actes de violences enregistrés le week-end dernier à Lomé et à Sokodé. Pour sa part, le parti Union pour la République (UNIR) dénonce ces incidents et appelle au calme dans le pays.

Face à ces actes qui sapent la cohésion sociale et le vivre-ensemble des communautés, le parti présidentiel appelle le gouvernement à prendre la juste mesure de la situation et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la protection des citoyens. Toute sorte de violences et de considérations ethniques ou religieuses doivent être proscrites au sein de la classe politique, renchérissent les responsables du parti UNIR.

« Alors que nous nous acheminons vers la première élection présidentielle consécutive à la réforme constitutionnelle votée le 08 mai 2019, il importe que la marche de notre pays demeure encadrée par la paix, la stabilité et la capacité des filles et fils de notre pays à privilégier le dialogue et la concertation », souhaite le parti présidentiel qui invite par la même occasion les forces de l’ordre et de sécurité à la retenue et au maintien d’un comportement professionnel et exemplaire vis-à-vis des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »