Accueil / A la Une / Angosat-2 : l’Angola lance son deuxième satellite grâce à la Russie

Angosat-2 : l’Angola lance son deuxième satellite grâce à la Russie

Partagez ceci :

Après Angosat-1, voici Angosat-2. Après une première expérience qui n’a pas été concluante, l’Angola lance son deuxième satellite ce mercredi 12 octobre 2022.

Angosat-2, le satellite angolais construit par la Russie sera mis en orbite ce mercredi 12 octobre. C’est ce qu’a déclaré le mardi 4 octobre Mário Augusto da Silva Oliveira, le ministre angolais des Télécommunications, des technologies de l’information et de la communication sociale (MINTTICS).

L’Angosat-2 a une capacité de transmission sept fois plus élevée que l’Angosat-1, qui avait 16 bande C et six relais dans la bande KU, à en croire les autorités angolaises.

Avec une durée de vie utile de 15 ans, l’Angosat-2 a également six « transponders » dans la bande C, 24 dans la banque KU et, comme nouveauté, un retransmetteur dans la bande KA.

Angosat-2 sera lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan par l’intermédiaire de l’Agence spatiale fédérale russe (Roscosmos). Il résulte du protocole complémentaire au contrat signé entre la Russie et l’Angola qui prévoyait la construction d’un nouvel engin de remplacement en cas d’échec du premier satellite Angosat-1 d’une valeur de 327,6 millions de dollars.

Contribuer à unifier et à développer l’Afrique

« Nous voulons avoir une industrie spatiale nationale forte qui sert les intérêts de notre économie et apporte des avantages, non seulement pour l’Angola, mais comme un moyen de créer des synergies dans notre région tout en favorisant l’établissement d’une Afrique unie », a déclaré le ministre angolais, à l’annonce du lancement du satellite Angosat-2.

Le satellite, qui détient un certain nombre de services, a la capacité de couvrir le continent africain, en mettant l’accent sur la région du Sud et une partie de l’Europe du Sud. Il a pour mission de remplacer l’Angosat-1, le premier satellite angolais lancé en orbite le 26 décembre 201 et qui a été confronté à des problèmes spatiaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »